Le déroulement de l'Exposition
Jusqu'à 1970, l'Exposition ne dure qu'une seule journée et, jusqu'à 1966, elle a lieu le mercredi. En cas de mauvais temps, elle est reportée au lendemain. À l'époque, et jusqu'à environ 1960, beaucoup d'établissements en ville, de même que les magasins des environs, ferment le mercredi après-midi, donnant congé à leurs employés. Ainsi, les mariages se célébraient normalement au milieu de la semaine.

De 1903 à 1927, l'Exposition agricole se déroule entre le 5 et le 21 octobre. Par après, elle a lieu dans la deuxième moitié du mois de septembre. Enfin, à compter de 1956, le rendez-vous a lieu plus tôt, s'annonçant pour la première moitié du mois.

Comme nous l'avons vu, l'Exposition se tient sur le terrain de la salle paroissiale de Baie-Egmont de 1904 à 1938. Le lieu se prête bien à l'événement, car on y trouve, en plus de la grande salle paroissiale, une deuxième salle, celle de la C.M.B.A. (Catholic Mutual Benefit Association). Dans la première, on y étale les céréales, les fruits, les légumes et les travaux des dames, en plus d'y tenir l'ouverture officielle. L'autre édifice sert de salle à manger. Quant aux animaux, ils occupent le terrain à l'arrière et à côté des salles où sont aménagés des stalles et des enclos ainsi que le ring pour juger le bétail. On trouve aussi sur le terrain une cantine improvisée qu'on nomme " saloon ".

La matinée de l'Exposition est réservée aux préparatifs. Les fermiers et les fermières arrivent avec leurs animaux et autres produits à exposer à partir de 8 heures, prenant soin de tout bien mettre en place à temps pour l'ouverture officielle. Pendant longtemps, les fermiers doivent amener leurs gros animaux à pied.

L'ouverture officielle a lieu au début de l'après-midi avec le curé de la paroisse comme maître de cérémonie. On entonne d'abord le O Canada avant de passer la tribune à quelques distingués invités parmi lesquels on trouve régulièrement le lieutenant-gouverneur, le premier ministre et le ministre de l'Agriculture de la province. Dans leurs discours, les orateurs félicitent les directeurs et les exposants et soulignent les points forts de la foire. Ils font aussi parfois des suggestions pour l'améliorer.

Les orateurs profitent souvent de l'occasion pour s'exprimer sur l'importance de l'agriculture.

Après le chant God Save the King, qui met fin à la cérémonie d'ouverture, les juges se mettent à l'oeuvre sous le regard de la foule qu'on évalue à 1000 personnes en 1910. On se promène aussi sur le terrain pour examiner les produits exposés, se rafraîchir au saloon ou encore pour déguster un bon repas chaud dans la salle C.M.B.A. Pendant très longtemps, on ne trouve pas à l'Exposition de jeux de chance, de merry-go-round, de musique et de danse, amusement qu'offrent à l'époque les pique-niques paroissiaux. Pour les organisateurs, l'Exposition est une activité éducative qu'il faut promouvoir avec le moins de distractions possible. La foire se termine vers 16h30.