L'histoire de l'Exposition agricole

L'idée d'une exposition agricole est née chez les membres du cercle des fermiers du village d'Urbainville en 1903. Celui-ci avait vu le jour en 1899 sous la présidence de l'instituteur Laurent A. Arsenault. Dès la première année, le regroupement comptait 70 membres qui se rencontraient tous les quinze jours.

En 1901, le gouvernement provincial établit son propre ministère de l'Agriculture qui intervient aussitôt pour apporter aux fermiers de nombreux programmes destinés à améliorer et à rentabiliser leurs activités.

Tout en maintenant leur cercle, les fermiers d'Urbainville se joignent à ceux des autres districts des paroisses de Baie-Egmont, de Mont-Carmel et de Wellington (lots 14 et 15 ainsi que d'une partie du lot 16) pour former l'Institut des fermiers Union.

En 1907, l'Institut Union compte 185 membres et est l'un des plus actifs et des plus gros instituts de la province. Grâce au dynamisme de ses membres, et à l'appui du ministère de l'Agriculture, on se dévoue à l'éducation agricole par des conférences avec des spécialistes et on achète en commun des animaux de race, des instruments aratoires et des semences. Les membres coopèrent aussi pour placer les produits agricoles sur le marché.

C'est dans ce contexte d'éducation populaire pour les fermiers que la première exposition agricole de la région Évangéline a vu le jour. On voit dans l'organisation d'une telle activité un bon moyen de promouvoir l'excellence en agriculture. Les fermiers d'Urbainville ont sans doute été inspirés par les quelques expositions qui avaient lieu dans la province à l'époque, comme celle du comté de Prince qui se déroulait à Summerside et la provinciale qui avait lieu à Charlottetown.

Suivez Nous

Manchettes

 

 

 

 

  • D'JÂBLE DANS L'CORPS avec LAURIE LEBLANC et son groupe le vendredi 1er septembre au Centre de Récréation Évangeline à partir de 22h.